Le cercle

Un jour d’été, un cercle alla rejoindre son copain le carré, ils allèrent jouer au ballon et ensuite ils s’assirent contre un arbre pour manger une pomme .
Le carré regarda sa montre pour voir l’heure, c’était l’heure de rentrer pour lui car il était en retard, il courut aussi vite qu’il le pouvait, mais il y avait une pente .
Il tomba à pleine vitesse et il se cogna les 4 angles, les angles s’aplatirent, il roula jusqu’en bas et devint un cercle .
Le lendemain les deux cercles allèrent à la montagne et commencèrent à grimper.
Arrivés au sommet, ils descendirent en roulant. Ils recommencèrent avec d’autres montagnes.
A la fin ils rentrèrent chez eux bien épuisés mais avec un très grand sourire.
Eva

Le centre

Il était une fois un homme qui voyageait à travers le monde mais il lui restait quelque chose à faire : voyager au centre du monde. Il essaya d’y aller, mais il ne trouva pas le centre du monde sur une carte. Un jour, très mécontent de ne pas avoir trouvé le centre du monde, il vit un vieil homme assis dans la rue, qui lui dit : ”J’ai entendu dire que tu cherchais le centre du monde,je peux t’y aider”.
L’homme étonné de ce que l’on venait de lui dire l’écouta attentivement et l’homme lui donna une carte qui lui indiquait le chemin. Il parcourut les mers, les montagnes, les volcans, mais…
(à suivre)
Claude-Lucas

Le signe égal

COMMENT J’AI INVENTÉ LE SIGNE ÉGAL
Avant on faisait le signe égal avec un seul trait et on le confondait avec le moins, puis je me suis demandé comment on pourrait faire pour reconnaître le signe =.
J’ai posé la question à tout le monde, les gens disaient que ça leur était égal. J’ai essayé de convaincre plein de personnes de trouver un autre signe mais tout le monde s ‘en moquait je ne pouvais pas les forcer après tout ils étaient égaux à eux-mêmes.
Je sors ma malle de scientifique puis je cherche  seul. J’ai commencé par attendre beaucoup depuis je me suis mis à la fenêtre, il y avait une manifestation, il fallait l’égalité la fraternité et la liberté. Les gens étaient bien organisés, il y avait 2 lignes de manifestants : 2 traits. D’un coup j’ai eu une idée : dessiner deux traits pour le signe égal.
Adrien

L’addition

Il était une fois un homme qui était avide, il voulait encore plus d’amis, plus d’argent, plus de cadeaux, plus de nourriture, à croire que le mot ”plus” était né avec lui. Il avait la manie de tout additionner. Son père lui disait toujours : ”Plus on travaille et plus on est riche”, alors on peut comprendre d’où venait le ”plus” en lui. Un jour, il avait accumulé trop de choses et il n’eut plus de place dans sa maison.
Comme il additionnait même les mauvaises blagues ses amis en eurent assez de lui. Comme il accumulait les absences et les retards, son patron le mit a la porte.
Sans travail pas d’argent, sans argent pas de nourriture.
A force de vouloir toujours plus, il n’avait plus rien.
Sayanthan

10, 100, 1000

Il était une fois un nombre 10 qui ne vivait que pour lui, il ne partageait rien, ni sucre, ni sel, ni argent. Un jour il croisa un nombre différent, le nombre 100 qui avait besoin de 10 €  pour s’acheter des disques alors le nombre 100 demanda les 10 € et dit : « si on se transforme en 1000 je pourrai nous acheter plein de disques », alors le nombre 100 accepta et ils se multiplièrent, se transformèrent en 1000, devinrent riches, 10,100, 1000 fois plus riches qu’avant.
Baba

Le périmètre et l’aire

Je me suis construit une maison de 90 mètres carrés. Après avoir visité l’appartement je sors, je vois mon patron et j’avance vers lui pour lui dire bonjour, mais après je sens un air pollué et puis j’ai vu qu’il était gêné,donc j’ai compris qu’il avait pété. Alors je me suis un peu éloigné, au moins de 10 mètres carrés et je lui ai demandé de venir dans ma propriété pour qu’on puisse dîner et quand il a sonné j’ai senti la même odeur polluée alors je lui ai dit toute stressée: « êtes vous malade ? » il m’a dit « tu es virée » donc j’ai abandonné la maison de 90 mètres carrés, alors je me suis éloignée de son périmètre et j’ai changé d’air. Je suis partie à la recherche d’un nouvel appartement de 70 mètres carrés. Je l’a acheté, je me retournée voir mon patron,je me suis excusée, il m’a réengagée et tout est redevenu comme avant.
Assiatou

Le chiffre 1

Je suis le chiffre 1, je me balade dans la jungle où les uns et les autres sautent de liane en liane. Les uns se divisent en deux pour se soustraire, il sautent de l’arbre jusqu’à ce qu’ils soient pairs et il se réunissent, pour ne plus former qu’un. Ensuite, ils prennent le chemin vers la fin.

Monsieur 1 prend le chemin
Pour acheter du pain,
Car il a faim,
Puis s’arrête pour poser du papier peint,
Et il boit un verre de vin,
Pour la Saint Valentin,
Puis un assassin,
Survient et lui demande du foin,
Et je ne connais pas la fin.
Natacha

Le zéro

Ce 0, qu’est ce qu’il est macho ! Le 0 adore jouer avec son pote Méli Mélo !
Vous voulez que je vous raconte une blague ?
0  + 0 = LA TÊTE A TOTO , huhu ! Euh ADR… absence de rire .
Hey les gens, j’ai une autre histoire à vous raconter :
Zorroooooo, c’est un héros , avec son epée il fait des Zéros mais pourtant c’est Z qui veut dire Zorro !
Ce Zorro , il a tout faux, en plus il ne fait que de mettre des Zéros, c’est un vrai zéro, la preuve : 0 x 0 = zéro
Avec ses yeux bleus, Elmira  a flaché sur lui mais elle ne sait pas qu’avec lui elle est dans le 0 car il ne va pas la calculer, il va la jeter comme un zéro qui ne sert a rien !
Johanna

La distance

La distance c’est quoi ? La distance, c’est ce qui sépare deux choses, ou deux personnes. On peut aussi dire « la distance entre deux points ». Comment peut on la réduire ? Par le téléphone, le courrier et internet.
Quand nous parlons au téléphone, nous réduisons la distance qu’il y a entre nous. Avec mon amoureux, nous vivons une romance à distance.

PORTRAIT DE MON OBJET MATHÉMATIQUE
Elle ne ressemble à rien.
Son visage est vide comme le vent.
Son caractère est ouvert.
Elle aime l’air.
Elle voyage, elle se réduit et s’allonge.
Elle sent la chaleur.
Elle parle espagnol, anglais, français et toutes les langues de la terre.
Elle habite partout et nulle-part.
Elle se promène partout.
Quand elle a rencontré le point, elle lui a dit :
(à suivre)
Yasmina

la vache